Les Amis du Musée Belge de la Franc-Maçonnerie

 De Vrienden van het Belgisch Museum van de  Vrijmetselarij - vzw

Les Amis du Musée Belge de la Franc-Maçonnerie - asbl

Qui sommes-nous ?Nos activitésDevenir membreNous contacter

Les Amis du Musée Belge de la Franc-Maçonnerie ont le plaisir de vous convier

à la conférence suivante :


« Les gauches radicales en Europe

aux XIXème et XXème siècles »

  

par

Pascal DELWIT   


Le lundi 6 février 2017 à 19h30 précises


dans la verrière du Musée Belge de la Franc-Maçonnerie,

rue de Laeken, 73 à 1000 Bruxelles.




   
















Ces dernières années, les percées électorales et politiques de partis comme Syriza en Grèce, Podemos en Espagne ou encore Die Linke en Allemagne ont braqué les projecteurs sur le paysage de la gauche radicale en Europe. Ou plutôt des gauches radicales : des projets et des formations aux ambitions et aux profils très divers coexistent en effet dans ce spectre politique désormais très diversifié.

Il n’en a pourtant pas toujours été ainsi. Dans le dernier quart du XIXème siècle, la gauche radicale s’incarne pour l’essentiel dans la famille socialiste naissante ou dans le syndicalisme révolutionnaire. Après la première guerre mondiale et, surtout, après la révolution soviétique d’octobre 1917, la rupture dans le mouvement socialiste donne naissance au mouvement communiste, dont l’homogénéité politique est forte jusqu’au 20ème congrès du parti communiste soviétique et aux révélations du célèbre « rapport Khrouchtchev » (1956). Peu à peu, une certaine diversité s’installe dans les rangs communistes. Avant que cette famille politique en pleine mutation n’entame une descente aux enfers dans les années 1970 – 1980, tandis que les sociétés européennes se transforment en profondeur.

Mais, alors qu’en novembre 1989, la chute du mur de Berlin avait semblé marquer la fin des espoirs révolutionnaires, des mouvements inattendus se produisent à la gauche de la gauche au cours des premières décennies du XXIème siècle, en parallèle avec la montée en puissance de la droite radicale et populiste.

Pour saisir l’ensemble de ces dynamiques, Pascal Delwit brosse une fresque impressionnante de l’histoire et des comportements des partis de la gauche radicale, des débuts de l’industrialisation à nos jours. Il propose un schéma interprétatif des bouleversements de cette famille politique qui se répartit aujourd’hui en trois courants principaux.


Pascal Delwit est professeur en sciences politiques à l'Université Libre de Bruxelles. Il est également directeur du Centre d'Étude de la Vie Politique (le CEVIPOL). Successivement vice-président du conseil d'administration de l'U.L.B., président du département de sciences politiques et vice-doyen, il a exercé la charge de doyen de la Faculté des Sciences sociales et politiques, ainsi que de la Solvay Brussels School of Economics and Management. Auteur de très nombreux ouvrages sur les paysages politiques belge et européen, ses thèmes de recherche principaux sont la vie et l'évolution des partis politiques en Belgique et en Europe, ainsi que l'étude du comportement électoral.



Entrée : 10,00 € (5,00 € pour les membres de l’asbl en ordre de cotisation).  

N° de compte : BE52 3631 4133 5609


La conférence sera suivie d’un drink au cours duquel le conférencier proposera son livre  en vente (séance de dédicaces) :

Pascal DELWIT, Les gauches radicales en Europe. XIXe-XXIe siècles, Bruxelles, Éditions de l’ULB, 2016, 656 p.


Activité du 06.02.2017